L’accès au service internet est de plus en plus primordial pour les petites et moyennes entreprises. Pour satisfaire les clients et répondre aux exigences du marché, l’entreprise doit faire une analyse minutieuse de tous les aspects pour choisir le bon fournisseur. Nous faisons un tour d’horizon sur les critères à prendre en considération afin de vous aider à y voir plus clair.

1.     Les besoins de l’entreprise

Pour bien choisir votre offre, pensez d’abord à définir les besoins de l’entreprise :

  • Les débits : Quel type de connexion internet professionnelle souhaitez-vous ? Avez-vous besoin d’un débit garanti ou non ?
  • Les services :quelle est l’activité principale de l’entreprise ? est-ce que la qualité de service du FAI est satisfaisante ? Auriez-vous besoin de services annexes ?
  • Les tarifs : quels sont les modes de paiement acceptés par le FAI ? Quelles sont les règles d’engagement ?

Une fois que vous aurez répondu à ces questions, passez à l’étape suivante qui est de tester l’éligibilité de la ligne. Le test vous permettra de trouver rapidement et gratuitement les offres disponibles sur votre adresse. Il peut se faire par plusieurs outils dont Speedtest, Extension Ookla, Fast, etc.

2.     Les types de connexion

  • ADSL : ce mode de connexion est utile pour les très petites entreprises. Il offre un débit maximal allant jusqu’à 13,7 Mb/s, ce qui facilite la navigation sur le web et le téléchargement de fichiers en ligne.
  • SDSL : cette technologie offre des débits symétriques garantis. Elle convient aux petites et moyennes entreprises qui utilisent la VoIP et qui ont un usage modéré du service internet.
  • Fibre : elle convient aux PME et grandes entreprises pour lesquelles les DSL ne permettent pas un débit suffisant. Cette technologie offre une connexion sécurisé et un débit sans limite, quelle que soit la taille et les besoins de lacompagnie.

3.     La qualité du service technique

Ce point est très important, car les entreprises sont largement touchées par les problèmes informatiques. Il faut donc s’assurer que le fournisseur d’accès à internet dispose d’un bon service technique pour mieux résoudre les pannes en cas de problèmes et aussi rester disponibles pour les clients.

4.     Les coûts supplémentaires

Avant de signer le contrat, il faut bien lire et comprendre les clauses générales de vente afin de ne pas subir des coûts supplémentaires lors de la résiliation du contrat.