Construire une maison individuelle, un bâtiment ou un immeuble, la charpente fermette est le choix idéal pour garantir  la meilleure qualité et la durabilité optimale. La charpente fermette est actuellement la plus répandue dans le domaine de construction grâce à son excellent rapport qualité/prix.

Qu’est-ce qu’une charpente ? Qu’est-ce qu’une charpente fermette ?

La Charpente :

La  charpente est l’un des éléments fondamentaux d’une construction. C’est un assemblage de pièces de bois ou de métal, elle sert à soutenir une construction et fait partie de sa toiture. Elle assure aussi sa solidité et sa résistance aux conditions météorologiques. Elle est mise en place par un charpentier.

La Charpente fermette :

La charpente fermette, appelée aussi Charpente industrielle  ou charpente américaine est fondée aux Etats Unis dans les années 1950. Elle se compose de plusieurs fermettes (pièces de bois légères) d’où le nom de charpente fermette, reliées entre elles par des connecteurs métalliques. Elles sont  posées tous les soixante cm et prennent appui sur des murs ou des poutres. Ce type de charpente n’utilise pas de panne ni de chevron. La liaison de ces fermettes forme un ensemble solide, ferme et résistant.

La charpente fermette est plus économique et plus légère que la charpente traditionnelle, elle utilise moins de matériaux et du bois bon marché.

Les avantages d’une charpente fermette :

La charpente fermette est la plus utilisée aujourd’hui pour les différentes vertus qu’elle présente :

  • Une charpente fermette est plus économique car elle est fabriquée en usine et n’utilise pas de bois massif comme pour la charpente traditionnelle mais de bois bon marché.
  • Le bois dont est formée la charpente fermette est parfaitement traité, donc assure une fiabilité et durabilité optimales.
  • Une charpente fermette est plus légère puisqu’elle emploie moins de matériaux et des fermettes de bois de composition faible.
  • L’installation de la charpente fermette est plus simple et rapide puisqu’elle est légère. Il suffit d’assembler les pièces de bois et de les relier à l’aide des connecteurs métalliques.
  • La charpente fermette est souple et s’adapte donc à toutes les structures des constructions.

Toutefois, ce type de charpente présente aussi des inconvénients qu’il ne faut pas négliger :

Les inconvénients d’une charpente fermette :

  • Certaines charpentes fermettes (en W ou en A) ne permettent pas d’aménager les combles, puisque le bois occupe une grande partie de l’espace.
  • Elle ne permet pas non plus d’utiliser le plancher du grenier comme espace de stockage, puisque le sol d’une charpente fermette n’est pas conçu pour la circulation.
  • Une charpente fermette est très inflammable et comporte donc une très faible résistance au feu.
  • Une charpente fermette est très sensible à l’humidité, le taux d’humidité ne doit pas dépasser 22%. Il faut donc éviter de la poser un jour de  pluie.

Techniques de pose de la charpente fermette :

Il est conseillé de vérifier la présence de tous les composants y compris le plan de montage qui doit être complet et bien suivi.

Une fois livrée, la charpente fermette doit être stockée dans un endroit sec, dans une position verticale et surélevée par rapport au sol.

La manutention des fermettes doit se faire à la verticale, manuellement ou par un engin de levage de type camion-grue.

La mise en œuvre des fermettes nécessite un clouage ou un boulonnage.

Pour mettre en place une charpente fermette, il faut respecter les consignes de sécurité et suivre les étapes suivantes :

  • Lecture et compréhension totale du plan avant de commencer.
  • Tallage : La charpente est assemblée à blanc au sol.
  • Assemblage des fermes souvent livrées en deux ou trois parties.
  • Pose des fermes en commençant par l’extrémité pour une toiture longiligne ou par la croupe pour une toiture en L.
  • Alignement du faîtage (ligne faisant la liaison entre les deux versants d’une toiture).
  • Préparation des entretoises pour simplifier la pose.

Charpente fermette aménageable :

Une charpente fermette aménageable est une charpente qui ne présente pas de W pour soutenir le poids de la toiture. Elle est conçue pour être aménagées en l’état. Une mise en place d’entretoises est suffisante pour rigidifier l’ensemble des entraits et assurer la stabilité de l’ouvrage et obtenir ainsi des combles aménageables.

Une charpente fermette en W ou en A n’est généralement pas aménageable. Par contre, on peut procéder à une transformation de charpente en supprimant les W et déplacer les efforts pour rendre les combles habitables et obtenir ainsi une charpente fermette aménageable.

Combles aménageables et combles non aménageables : 

Un comble est l’espace constitué par la charpente et la couverture. C’est l’espace situé entre les versants d’une toiture et le dernier plancher d’un logement.

Comble perdu :

Un comble perdu ou non aménageable est un comble qu’on ne peut pas aménager à cause d’une hauteur moyenne insuffisante (inférieure à 1.8m) ou d’une mauvaise disposition des bois de la charpente. On parle de comble perdu lorsque l’espace entre toiture n’est pas exploitable en l’état.

Comble aménageable :

Un comble aménageable, appelé aussi comble accessible ou comble habitable, est un comble qui peut être aménagé en lieux de vie. Il doit remplir plusieurs critères dont les principales :

  • Hauteur sous faîtage (libre moyenne) supérieure à 1.8m.
  • Une configuration de la charpente : retroussée, à la mansarde, à surcroît ou à la Philibert Delmore.
  •  La pente du toit doit être supérieure à 30deg.

Prix de la charpente fermette :

Une charpente fermette est connue pour son petit prix par rapport à la charpente traditionnelle.

Le  prix de la charpente fermette varie  selon les critères suivants :

  • La taille de la toiture.
  • L’aménagement ou non des combles.
  • La qualité du bois.