Que vous ayez déjà ou non passé un entretien d’embauche, chaque rencontre, chaque interlocuteur et chaque société sont différentes. Il faut donc se préparer à un entretien et se remettre en question à chaque fois.

La préparation à l’entretien

Pourquoi avez-vous choisi de répondre à une annonce ? Ou bien mieux à la sollicitation d’un recruteur? Il est important de vous poser cette question, afin d’apporter une réponse précise à la personne qui peut vous la poser. N’oubliez pas que d’autres candidats sont également retenus, soyez donc le plus convaincant.

Qui?

Afin d’orienter vos aspirations professionnelles, et de révéler vos compétences il est nécessaire de connaître un temps soit peu la société pour laquelle vous passez cet entretien. Ce sont des parties que vous pouvez également mentionner dans votre cv.

Aujourd’hui de nombreux moyens sont à votre disposition (minitel, Internet, amis, ANPE, …). Pour obtenir le maximum de renseignements nécessaires à votre compréhension du projet d’entreprise. Soyez concerné, alerte et à l’écoute des informations que vous pourriez retenir de cette société. Une fois assimilées, ces informations vous permettront d’établir un dialogue avec le recruteur, qui pourra ainsi ressentir un intérêt et une curiosité lors de l’entretien de votre part.

Simulation d’entretien

Ceci est un exercice tout à fait intéressant, un exercice qui permet de percevoir sa personnalité, ses travers, ses points forts et ses points faibles. Le but étant bien entendu d’acquérir une confiance en soi nécessaire à l’entretien. De juger et se juger sont les clés de la confiance.

Le recruteur est chargé de cette mission dans une période courte, aidez-le. Simulez votre entretien, face à quelqu’un d’impartial ou bien encore face à vous-même. Apprenez à vous juger et corriger ce qui ne vous plairait pas en situation inversée. Vous êtes le recruteur. Dressez une liste de questions sur la personnalité, les compétences, les petits ” plus ” qui font de la personne face à vous le candidat idéal. Soyez prêt.